La Cité des Ténèbres, The Mortal Instruments - Le Film

New York, de nos jours. Au cours d’une soirée, Clary, 15 ans, est témoin d’un meurtre. Elle est terrifiée lorsque le corps de la victime disparaît mystérieusement devant ses yeux... Elle découvre alors l’existence d’une guerre invisible entre des forces démoniaques et la société secrète des Chasseurs d’Ombre. Le mystérieux Jace est l’un d’entre eux. A ses côtés, Clary va jouer dans cette aventure un rôle qu’elle n’aurait jamais imaginé.


Genre : Fantastique

Public : Ados et jeunes adultes

Réalisateur : Harald Zwart

Producteurs : Hartley Gorenstein

Pays d'origine : Allemagne et États-Unis

Durée : 129 minutes

Acteurs et actrices principaux :

 et 
Clary Fray (incarnée par Lily Collins) et Jace Wayland (incarné par Jamie Campbell Bower)
 et 
Simon Lewis (incarné par Robert Sheehan) et Isabelle Lightwood (incarnée par Jemima West)
 et 
 
Magnus Bane (incarné par Godfrey Gao) et Alec Lightwood (incarné par Kevin Zegers)
 et  
Jocelyn Fray (incarnée pas Lena Heady) et Luke Garroway (incarné par Aidan Turner)
 
Valentin Morgenstern (incarné par Jonathan Rhys Meyer)

Bande-annonce :

The Mortal Instruments : La Cité des ténèbres - Bande-Annonce

Mon avis :
J'ai été absolument ravie du film. Pour moi, rien ne manquait et tout le monde pouvait aborder ce film sans avoir jamais entendu parlé du livre et même si quelques éléments ne sont pas tirés tels quels des romans, ça ne me gêne pas plus que ça. Je penses notamment aux scène finales qui ne sont pas censées se passer là et ainsi de suite. Pourtant, j'ai été complètement sous le charme des acteurs dont surtout Godfrey Gao (incarnant Magnus Bane) qui m'a fait beaucoup rire avec l'exentricité de Magnus qu'il a magnifiquement joué, dommage que pour ce film mais j'ai hâte de le voir dans le second. J'ai apprécié le travail du réalisateur derrière tout ça et surtout du scénariste pour être aussi proche du roman car franchement ça reste une des meilleures adaptations que j'ai jamais regardé. Preuve : ma petite soeur a accroché directement alors qu'elle ne voulait pas approcher mon roman...
Je vous laisse le plaisir de vous faire votre propre impression... Tant qu'à moi c'est déjà fait et j'ai hâte de voir ce que donnera le suivant...
Les affiches :
 
  
  
Maud...